jeudi 19 juin 2014

TEL PERE, TEL(LE) FILS(FILLE) 1 ?

Une sélection proposée par Géraldine, le 19 juin 2014



Les pères dans le cinéma représentent des figures aussi multiples que récurrentes : autoritaires ou complaisantes, présentes ou absentes,imitées ou rejetées, choisies 
ou subies. À travers les pères, ce sont des portraits d’enfants qui sont également dévoilés. Apeurés ou admiratifs, les enfants sont ces miroirs qui renvoient à l’adulte 
une image de lui-même idéalisée ou crainte. Les films sur les pères sont donc aussi 
des films sur l’enfance. Voici une sélection de films de fiction autour de la figure 
paternelle disponibles à la Médiathèque :


 1. Regards par la fiction


Paper Moon / réal. Peter Bogdanovich. - 1973
"Moses Pray, fringuant mais peu reluisant escroc, qui vivote d'un commerce de bibles, se rend aux funérailles d'une ancienne maîtresse. Autour de la fosse, en rangs dispersés, deux vielles voisines, la petite Addie et le prêtre, bientôt troublés par ce visiteur aussi impromptu qu'indiscret. Une ressemblance morphologique incongrue, de menton, fait dire aux vieilles dames que Moses pourrait bien être le géniteur de la petite Addie. Malgré ses dénégations, celui-ci devra amener avec lui l'orpheline afin de la confier à une tante, seul lien de famille avéré, vivant dans un état éloigné. Lesté de ce ballot encombrant et excédé par une paternité qu'il ne veut pas entendre, Moses découvrira malgré lui, que la petite  orpheline peut être une "associée" très profitable à son commerce illicite, car elle sait susciter la fibre compassionnelle des veuves éplorées. Portrait d'un père immature dans l'Amérique de la Grande Dépression."
Cote : 791.43 BOGD/2


Le Grand Voyageréal. Ismaël Ferroukhi. - 2004
"Réda est un jeune homme sur le point de passer son bac dans le Sud-est. Parce que son frère s’est vu retirer son permis de conduire, c’est à lui que le père impose un sacrifice : il doit le conduire en voiture à la Mecque. Les deux hommes – que tout sépare – partent donc pour un long périple à travers l’Europe, autant d’occasions de disputes, de timides rapprochements et de rencontres étonnantes. Mais le père et le fils vont surtout entamer un voyage intérieur à la rencontre de l'autre et s'engager sur des voies qui leur sont inconnues. Comment communiquer avec l'autre et accepter sa différence culturelle, linguistique et religieuse ?"

Cote : 791.43 FARRU/2
 



Le retour / réal. Andreï Zviaquintsev. - 2004
"Adolescents turbulents, Ivan et son grand frère Andreï n’ont jamais connu leur père. Après douze ans d’absence, ce dernier frappe à leur porte. Pour restaurer les liens rompus, il leur 
propose une partie de pêche. Chemin faisant, la voiture 
bifurque. L’homme taciturne emmène les enfants sur une île 
déserte. Ivan flaire le danger. Andreï Zviaguintsev moleste la
 figure du père et tord les représentations traditionnelles de la masculinité."
Pour en savoir plus sur le film 
Cote : 791.43 ZVIA/1






Libero / réal. Kim Rossi Stuart. - 2006
 "Renato, père de famille amené à gérer le foyer familial depuis   que   son épouse l’a quitté, tente de faire face. Confronté à ce père  maladroit et autoritaire, à   une  sœur immature et à une mère  volage,le personnage principal, Tommy, se construit une carapace et grandit tant bien que mal. Son père voudrait faire de lui un champion de natation, mais l'adolescent rêve de faire du foot... Portrait d'un père qui cherche désespérément, entre violence et tendresse,  la bonne manière d'aimer ses enfants en l'absence de leur mère."
Cote : 791.43 ROSSI/1


Tree of life / réal. Terrence Malick. - 2010
"Jack grandit entre un père autoritaire et une mère aimante, qui lui donne foi en la vie. La naissance de ses deux frères l’oblige bientôt à partager cet amour inconditionnel, alors qu’il affronte l’individualisme forcené d’un père obsédé par la réussite de ses enfants. Jusqu’au jour où un tragique événement vient troubler cet équilibre précaire...
Au-delà de la réflexion religieuse du cinéaste qui, dans une autre vie, celle des années 70, était professeur de philosophie, on s’intéresse encore plus au regard qu’il porte sur l’humanité, réduite à des relations père fils douloureuses, sur la difficulté existentielle d’être un homme, voué à fauter."
Cote : 791.43 MALI/2


 


Tel père, tel fils / réal. Hirokazu Kore-Eda. - 2013
«  Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance : le garçon qu’il a élevé n’est pas le sien et leur fils biologique a grandi dans un milieu plus modeste. Doit-on échanger son enfant au nom des liens du sang ? Que représentent nos « attaches » génétiques au regard des liens du temps ? Suffit-il de monter une tente au milieu du salon pour réinventer un foyer ?Patiemment, par petites touches fluides et ouatées, parfois humoristiques, le réalisateur observe l’armure d’un homme transpercée par des sentiments inattendus et la naissance d'un père."
Cote : 791.43 KORE/7



The place beyond the pines / réal. Derek Cianfrance. - 2013
"Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du "globe de la mort". Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l'état de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils... Pour subvenir aux besoins de ceux qui désormais sont sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages.Comment devient-on père quand on n'en a pas eu ? Comment grandit un fils qui n'a pas pu s'opposer à son père ? Entre soumission et hostilité, "The place beyond the pines" évoque le poids des relations père-fils."
Cote : 791.43 CIAN/1